Déclaration de l'élue SNTRS-CGT sur l'égalité Femme / Homme au CNRS

Le SNTRS-CGT et au-delà la CGT milite pour l’égalité des femmes et des hommes, contre les discriminations. Elle le fait résolument et depuis longtemps. Elle se félicite que cette question soit devenue prégnante dans la société ces dernières années et qu’elle arrive enfin dans la fonction publique d’État.

Le CA est informé aujourd’hui du « plan d’action pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes », proposé au CNRS et voté par les élus du personnel au dernier CT du CNRS. Le SNTRS-CGT a voté pour ce plan même si nous avons émis des réserves sur la méthode et que nous n’avons pas oublié la genèse de ce plan au niveau de la fonction publique.

Ainsi, l’instauration de ce « plan égalité Femme / Homme » découle de la loi n° 2019-828 dite de « Transformation de la Fonction publique » (TFP), et du décret Fonction publique n° 2020-528. La CGT, avec l’ensemble des organisations syndicales, s’est opposée à la loi TFP, notamment parce qu’elle vide les CAP de leur substance et qu’elle détruit les CHSCT.

Le SNTRS-CGT continue à réclamer l’abrogation de la loi de Transformation de la Fonction publique.

Le SNTRS-CGT revendique un « plan égalité F/H » assorti de moyens humains et financiers et avec des objectifs précis, notamment en matière de rattrapage salarial et de promotions.

Attaché à la défense des droits des salariées (femmes), le SNTRS-CGT déplore que les organisations syndicales n’aient pas été invitées dans le cadre de groupe de travail pour apporter leur expérience et leurs revendications sur ce plan en amont de sa parution. Il est dit en préambule de la présentation du plan qu’une concertation large a été faite, mais vous avez oublié d’y associer les organisations syndicales. Les textes prévoient qu’un suivi de la mise en œuvre doit être fait avec les partenaires sociaux. Le SNTRS-CGT demande à ce que ce suivi de la part des OS soit effectif, il ne s’agit pas de co-gestion mais bien de mise en œuvre des prérogatives des organisations syndicales telles que les prévoient la législation.